Hey ! modern art & pop culture. Act III

Hey-affiche-01-ok

C’est à la Halle Saint-Pierre que je vous emmène aujourd’hui. Au pied des marches du Sacré Cœur, ce musée axé sur l’art non conventionnel accueille sous son impressionnant volume le troisième et dernier opus de l’exposition Hey ! modern art & pop culture. Les deux premières éditions ont eu lieu en 2011 et 2013.

Dans le cadre du Festival Hey ! O Let’s Go ! Ne manquez pas leur spectacle On a volé le bras de Costentenus et plein d’autres activités sur 3 jours au Cirque Électrique.

J’ai découvert le travail incroyable d’Anne et Julien, commissionnaires de l’exposition, également fondateurs de la revue Hey ! modern art & pop culture en 2010 et de Hey ! La Cie, une troupe de théâtre singulière et contemporaine.
Lors du Before Tatoueurs, Tatoués au musée du quai Branly, ils avaient présenté un extrait de leur spectacle, et l’exposition Tatoueurs, Tatoués a vu le jour entre autres grâce à leur travail de recherche colossal.

Mark Ryden - Grotto of the Old Mass - 2008
Mark Ryden – Grotto of the Old Mass – 2008

J’ai été conviée au vernissage du troisième acte de cette rétrospective, dans ce lieu atypique qui permet à l’art populaire contemporain d’être exposé. Mis en lumière dans leur revue Hey ! modern art & pop culture, ces 62 artistes internationaux présentés nous offrent au travers de 400 œuvres une vision large de l’art brut au surréalisme pop. Des courants hors normes, des artistes en marge des critères académiques et conventionnels, qui m’ont permis de découvrir ces différentes expressions artistiques de la contre-culture.

Au rez-de-chaussée, dans cette salle au jeu d’ombres et de lumières, j’ai été attirée vers les sculptures de Claire Partington. Une finesse qui m’a transportée dans un pays imaginaire, comme dans un conte fantastique. Les histoires se sont écrites devant mes yeux. 

Claire Partington - Girl with the silver hands - 2010 - The Put-down - 2013
Claire Partington – Girl with the silver hands – 2010 – The Put-down – 2013

J’ai été surprise par les bébés-animaux de Yu-Pei Lian : des sculptures réalistes que j’aurais aimé voir prendre vie pour leur faire des câlins. 

Yu-Pei Lian - Armadillo - 2009
Yu-Pei Lian – Armadillo – 2009

Touchante, cette jeune somnambule de Marion Peck, m’a entrainée avec elle dans son rêve mystérieux. 

Marion Peck - Sleep Walk - 2009
Marion Peck – Sleep Walk – 2009

Je connaissais le travail de Mark Ryden par son œuvre Incarnation et le livre sorti chez Taschen, maison d’édition que j’affectionne particulièrement.
Je suis ravie qu’il dévoile ses œuvres surréalistes pop pour la première fois en Europe. Sa Queen Bee est majestueuse dans son médaillon travaillé. 

Mark Ryden - Queen Bee - 2013
Mark Ryden – Queen Bee – 2013

Ma plus grande claque émotionnelle est venue des sculptures en résine de Choi Xooang. Tentant vainement de poursuivre ma visite, je revenais à chaque fois inconsciemment devant Reflection comme si c’était mon centre de gravité. J’avais l’impression que cette femme face à son « reflet » trouble pouvait se mettre à bouger à tout moment. C’est sans doute ce qu’au fond j’attendais. Cet artiste possède une force de création qui m’a touchée au plus profond de moi. Tous ses personnages paraissent tellement vivants.

Choi Xooang - reflexion - 2012
Choi Xooang – reflexion – 2012
Choi Xooang - reflexion - 2012 (details)
Choi Xooang – reflexion – 2012 (details)

À l’étage, la lumière est reine et contraste avec l’effet hors du temps de la première partie.  Les œuvres s’exposent à cœur ouvert, se cachent dans ce labyrinthe pour mieux vous surprendre.

L’Américaine Deborah Simon révèle l’anatomie de ses teddy bear.  Winnie Truong offre aux regards pour la première fois en France ses crayonnés doux comme une plume, et les broderies à 4 mains de Léo Chiachio & Daniel Giannone vous dévoileront des surprises plus vous vous rapprocherez.

Deborah Simon - Ursus maritimus - 2012
Deborah Simon – Ursus maritimus – 2012
Winnie Truong - Fair-Feathered Friend - 2015
Winnie Truong – Fair-Feathered Friend – 2015
Léo Chiachio & Daniel Giannone - Enmaranados - 2011-2012
Léo Chiachio & Daniel Giannone – Enmaranados – 2011-2012

Bien entendu, chaque ressenti sera différent à la vision de l’ensemble de ces œuvres, car nous sommes tous uniques et pensons différemment. Un bouleversement interne, une étreinte du cœur qui provoque arrêt temporaire, angoisse, joie et sentiments infinis. C’est ce que l’Art nous offre de plus beau.

Bafouillante, timide et maladroite, j’ai eu du mal à m’exprimer auprès de Julien qui a eu la gentillesse de m’écouter. Cet homme charismatique est réellement impressionnant : une œuvre d’art à lui seul. Tellement émue que je n’ai pas réussi à lui poser une seule question… Je suis tout de même parvenue à le remercier pour ces révélations et pour ce tsunami d’émotions.

Vous l’aurez compris, cet évènement m’a permise de me révéler un peu plus à moi-même, de me confronter à des œuvres qui m’ont fait m’évader, émerveillée ou parfois effrayée, et d’aborder des courants artistiques dont je suis peu familière. 

Je vous invite à plonger vous aussi dans cette exploration enrichissante, qui à coup sûr ne vous laissera pas indifférent.

Kloé

Hey ! modern art & pop culture. Act III.
Du 18 septembre au 13 mars 2016.

Halle Saint Pierre
2, rue Ronsard – 75018 Paris

01.42.58.72.89
www.hallesaintpierre.org

Hey-13-ok

Publicités

Une réflexion sur “Hey ! modern art & pop culture. Act III

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s